Faire connaître la revue dirigée par Georges Lambrichs aux éditions Gallimard de 1967 à 1977 : 30 numéros qui résonnent de fines attaches. Ce blog suit l'aventure d'une recherche avec ces 30 numéros et leurs résonances dans les lectures-écritures d'aujourd'hui.

13 juillet 2013

Décès de Gilberte Lambrichs



Pierre Klossowski
Portrait de Gilberte Lambrichs, 1955
Portrait de Gilberte et Georges Lambrichs, 1955
images prises sur le blog : cellule75.blogspot.com
Je me permets de reproduire ci-dessous l'avis de décès de Gilberte Lambrichs paru dans Le Monde. 
Epouse de Georges Lambrichs, outre son travail reconnu de traductrice, en particulier de Thomas Bernhard, et son activité de romancière sous le nom de Constance Delaunay, Gilberte Lambrichs participait aux déjeuners du "Chemin" ... 
Je ne peux ici que saluer sa mémoire et adresser à sa famille mes sincères condoléances.

Nathalie et Louise, ses filles ;
Ferdinand DHOMBRES et Mathurin GEORGES, ses petits-fils ;
Anne-Sophie PIMPAUD, compagne de Ferdinand ;
Rebecca et Mathilde DHOMBRES, ses arrière-petites-filles ;
Claude-Luca GEORGES, son gendre ;
ont la douleur d’annoncer la mort de
Gilberte LAMBRICHS
traductrice ;
de nom de plume
Constance DELAUNAY
écrivain ;

survenue le 11 juillet 2013, à Paris, dans sa quatre-vingt onzième année.
L’inhumation aura lieu au Cimetière du Montparnasse, le mardi 16 juillet à 13h ;
entrée par le boulevard Edgar-Quinet. On pourra se recueillir de midi à midi et demie
devant le corps à la chambre funéraire au 68, rue des Plantes, Paris 14e.
La présente annonce tient lieu de faire-part.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire